Le bruxisme
 - Le bruxisme ou grincement des dents correspond à une augmentation importante des périodes de contact des dents entre elles en dehors de la mastication et de déglutition.

Le bruxisme peut être effectué le jour et la nuit pendant le sommeil. Les mouvements sont inconsciemment, ce qui entraîne des frottements dentaires importants.

Les signes cliniques induits par le bruxisme sont variables selon la durée et l'intensité des forces exercées :
  • usure de l’émail et ensuite de la dentine
  • fracture de morceaux de dent
  • sensibilisation de la dent aux changements de température et aux aliments acides, atteinte du nerf dentaire
  • douleurs dentaires diffuses, musculaires, allant parfois jusqu'aux oreilles et le cou , maux de tête.
  • craquement de l'articulation mandibulaire.


Le bruxisme est souvent dû a une occlusion anormale ou à une souffrance psychologique, stress.

Traitement

Le traitement consiste à permettre au patient de ne plus serrer par réflexe, par la pose d'une gouttière protectrice. Le stress du patient identifié, il peut faire de la relaxation ou dans des cas plus important suivre des traitements psychologiques.

Dans les cas d'occlusion anormale, après identification des dents en cause, un meulage sélectif peut être envisagé, et dans les cas plus important un traitement d'orthodontie est envisageable.


La Consultation
Avant le premier rendez-vous, le patient doit se munir des documents et informations permettant d'apprécier ses antécédents personnels et sa situation vis à vis de sa couverture assurancielle :

  • les ordonnances, les noms des médicaments pris actuellement
  • les coordonnées des différents professionnels de santé en charge de sa santé
  • les radiographies dentaires récentes qu'il possède.
  • la carte vitale et d'assurance complémentaire


Souvent lors du premier rendez-vous, une consultation chez un chirurgien dentiste comporte,

  • un interrogatoire, une série de questions concernant la santé du patient, ses antécédents, ses maladies, les médicaments actuellement pris, ses allergies et ses antécédents bucco-dentaires, etc.),
  • un examen clinique attentif de la bouche et des dents pour diagnostiquer le risque carieux, évaluer l'état parodontal et l'intégration ou l'usure d'éventuelles prothèses,
  • ensuite, un examen radiologique peut être effectué, permettant de visualiser en profondeur les dents et l’os des maxillaires, pour conforter le diagnostic.
  • pour améliorer la santé du patient le chirurgien-dentiste peut conseiller le patient sur les habitudes quotidiennes, alimentaires, consommation de tabac ou d’alcool, brossage des dents.
  • s’il y a lieu, une ordonnance.


En cas d'urgence, le chirurgien-dentiste intervient pour soulager le patient, mais n'effectue pas de soins complets.